Riz au maïs d'été

Riz au maïs d’été

Ce plat de style japonais facile et délicatement parfumé est le moyen optimal pour mettre en valeur le maïs sucré frais en saison. Le riz à sushi à grains courts est cuit avec du maïs (y compris son épi !) dans de l’eau infusée de kombu et de sauce soja, élaborant ainsi un tremplin sucré et salé pour toutes sortes de repas estivaux. Il y a énormément de façons simples de l’apprécier : en accompagnement pour l’une salade fraîche, pour l’une soupe miso ou pour l’une viande grillée ; mélangé avec une noisette de beurre et surmonté de feuilles de shiso râpées; sauté avec du beurre et plus de sauce soja comme riz frit rapide; façonné en onigiri (boulettes de riz) avec du saumon cuit émietté niché en son centre. Cette composition culinaire se divise facilement en deux et vous pouvez aussi la préparer dans un cuiseur à riz.—Hana Asbrink

Tous les produits présentés sur Bon Appétit sont sélectionnés indépendamment par nos éditeurs. Cependant, quand vous achetez quelque chose via les liens de vente au détail ci-dessous, nous gagnons une commission pour l’affiliation.

Ce dont vous aurez besoin

ChevronChevron

  • Grande casserole avec couvercle

    39 $ sur Amazon

  • Tamis à mailles

    13 $ sur Amazon

  • Tasses à mesurer

    20 $ sur Amazon

  • Cuillères à mesurer

    7 $ sur Amazon

  • Cuillère en bois

    6 $ sur Amazon

  • Récipient moyen

    17 $ sur Amazon

  • Couteau du chef

    34,53 $ sur Amazon

Ingrédients

4 à 6 portions

2

tasses de riz à sushi

1

épi de maïs

1

à soupe. sauce soja; et plus pour servir (facultatif)

à thé Cristal de diamant ou 1 c. Sel casher de Morton

1

5×3″ morceau de kombu séché

Beurre non salé et huile de sésame grillé (pour le service, facultatif)

Préparation

Phase 1

Tremper le riz. Endroit 2 tasses de riz à sushi dans un récipient moyen et verser de l’eau pour couvrir. Rincez le riz en le remuant avec la main. Égoutter et répéter deux à trois fois jusqu’à ce que l’eau soit quasiment certaine (elle n’a pas besoin pour l’être limpide, mais pas trouble). Couvrir pour l’eau froide et laisser reposer 30 minutes.

Phase 2

Durant ce temps, préparez le maïs. Cosse 1 épi de maïs, et ensuite placez-les horizontalement sur une planche à découper. Coupez les grains à l’aide pour l’un couteau de chef, en tournant l’épi au fur et à mesure que vous finissez de chaque arôme. Tenez l’épi debout et, à l’aide du dos du couteau, grattez l’épi pour libérer le jus de maïs et l’amidon (alias le lait) de l’épi sur les grains. Si l’épi est trop long pour tenir dans votre pot, coupez-le en deux.

Phase 3

Égoutter le riz. Mélanger le riz et 2¼ tasses pour l’eau dans un petit faitout ou une grande casserole. Incorporer 1 cuillère à soupe. sauce soja et 1½ c. Cristal de diamant ou alors 1 c. Sel casher de Morton, et ensuite placez le maïs, le lait de maïs, l’épi et un morceau de kombu séché de 5×3″ sur du riz. Appuyez pour vous immerger dans l’eau. Couvrir la casserole avec un couvercle hermétique et porter à ébullition à feu moyen-vif, 6-8 minutes (écouter). Baisser le feu à doux et poursuivre la cuisson (forcément à couvert) 15 minutes de plus. Retirer du feu et laisser reposer, à couvert, 10 minutes.

Phase 4

Retirer le couvercle et retirer l’épi et le kombu ; Jeter. Aérer avec une spatule à riz ou une très large cuillère en bois, en mélangeant le maïs et le riz ensemble. (Si vous obtenez une croûte légèrement dorée au fond de votre riz, profitez-en!) Servez chaud, garni pour l’une petite noix de beurre non salé et arrosé pour l’huile de sésame grillé et de sauce soja si vous le souhaitez.