Sa peau dure et l’impossibilité de le manger cru en font un fruit pour l’initiés. Il mérite cependant une place de choix parmi les délices pour l’automne pour son doux parfum pour l’enfance. Lancez-vous dans les gelées et les confitures, bien sûr, mais donnez-lui aussi le beau rôle en l’associant aux plats mijotés et en jouant sur sa proximité avec la pomme et la poire.