Pissaladière douce à la pâte à pain

Pour 2 personnes

Ingrédients

700 g

oignons

300 g

Pâte à pain (du boulanger)

2 c. à soupe

Huile végétale neutre

3 c. à soupe

Nuoc mâm

1 c. à café rase

Sucre

3 c. à soupe

Huile pour l’olive

Quelques

Olives

Sel et poivre

Quelques brins

Thym frais

1 feuille

Laurier

Réalisation

1

Commencez cette composition culinaire de pissaladière en pelant et en éminçant  les oignons. Dans une cocotte ou une casserole à fond épais, faites-les suer dans l’huile neutre à feu moyen. Baissez le feu et rajoutez le thym, le laurier, le nuoc-mâm, un peu de sel et du poivre. Laissez cuire les oignons 1 h, en remuant souvent. Rajoutez le sucre à mi-cuisson et mélangez bien. Si les oignons rendent trop pour l’eau, augmentez le feu. Ils doivent être quasiment fondants. Rectifiez l’assaisonnement si besoin avec plus de sel ou plus de nuoc-mâm.

2

Durant que les oignons cuisent, étirez la pâte sur un plan de travail fariné. Formez un rectangle ou un ovale de pâte à pain de 20 x 25 cm. Couvrez la pâte pour l’un torchon légèrement humide et laissez-la lever 1 h.

3

Préchauffez votre four à 200 °C. Placez-y un ramequin rempli pour l’eau pour produire de la vapeur lors de la cuisson. Elle permettra à la pâte pour l’être moins sèche et plus croustillante. Transférez les oignons cuits dans un plat froid et retirez les branches de thym et le laurier. Laissez refroidir quelques minutes. Durant ce temps, badigeonnez toute la superficie de la pâte pour l’huile pour l’olive et percez-la avec la pointe pour l’un couteau à 4 ou cinq endroits. Couvrez pour l’oignons cuits et rajoutez les olives. Enfournez pour 30 à 40 min, jusqu’à ce que la pâte soit cuite mais encore moelleuse et que les oignons brunissent sur les abords sans griller au centre.

Si vous avez aimé notre pissaladière douce à la pâte à pain…
 

  • Vous aimerez aussi nos pissaladières
  • Notre pissaladière au fenouil
  • Notre pissaladière traditionnelle