Ma mère (comme beaucoup de mères portoricaines) a forcément eu un exemplaire de A Taste of Puerto Rico d’Yvonne Ortiz dans notre cuisine. Je peux dire quels plats elle a le plus préparés, car le bouqin est naturellement ouvert à ces recettes. Ce n’est que durant la quarantaine que j’ai commencé à l’utiliser moi-même, marquant un nouveau territoire avec des taches de soffritto sur les pages que ma mère a réussi à maintenir intactes toutes ces décennies. Je me tourne vers lui quand je veux goûter la cuisine de ma grand-mère et de mon arrière-grand-mère avec la moitié de l’effort. La sauce barbecue à la goyave d’Ortiz est l’une de mes préférées. Il s’agit pour l’une composition culinaire vraiment simple (à 4 ingrédients) avec une seule phrase: “Combinez soigneusement tous les ingrédients.” Cela prend environ cinq secondes à faire, mais évoque instantanément des souvenirs de voyages pour l’enfance sur l’île, en s’arrêtant à un kiosko pour un pincho de pollo (brochette de poulet) et en léchant la sauce sucrée collante de mes petits doigts. Ma version n’a rien à voir avec celle pour l’Ortiz, mais elle me ramène toutefois. J’ai enduit cette sauce sur des côtes et du poisson entier et je l’ai utilisée comme glaçage pour la poitrine de porc, mais je l’aimerai forcément mieux avec du poulet. C’est juste pour dire que vous voudrez sans doute le doubler. .