Callaloo est profondément enraciné dans l’oeuvre des Caraïbes, avec des origines remontant au 16ème siècle, quand les Africains réduits en esclavage utilisaient la vie végétale locale et les aromates prêts à produire un repas magistral à partir de zéro. À Trinité-et-Tobago, où j’ai grandi, le callaloo est si important qu’il est analysé comme le plat national des îles jumelles, même sans désignation officielle du gouvernement. Callaloo a de nombreuses variantes à travers les Caraïbes et sa diaspora, mais celle avec laquelle j’ai grandi utilise des feuilles de taro, du gombo, de la citrouille, du lait de coco, des oignons, de l’ail et des piments Scotch Bonnet. Ma version utilise la composition culinaire de ma mère comme point de démarrage, avec quelques ajustements. Car le taro peut être compliquée à découvrir aux États-Unis, j’préfère utiliser un mixe pour l’épinards et de chou vert – ce dernier servant de clin pour l’œil au Sud (ma maison existante) et à ses riches traditions culinaires noires. Et quand la citrouille n’est pas disponible, je suis ravi de sous-titrer avec de la courge musquée, ce qui en fait un substitut puissant et beaux.

En savoir plus sur la composition culinaire de Brigid et de quelle manière elle a appris à aimer le plat maintenant.

Ingrédients

4 à 6 portions

2

Cuillère à soupe huile végétale

1

petit oignon, haché finement

6

gousses pour l’ail, hachées finement

4

oignons verts, hachés

1

gros bouquet de coriandre, hachée finement

2

Cuillère à soupe feuilles de thym

1

botte de chou vert, tiges épaisses parées, tranchées finement

4

tasses de bébés épinards

8

gros gombo, tiges enlevées, tranchées finement

2

piments habanero, 1 finement haché, 1 entier

2

tasses de 1 po de courge musquée pelée

1

13,5 onces. peut lait de coco non sucré

1

c. à thé poivre sombre fraîchement moulu, et plus

Sel casher

Riz cuit à la vapeur ou tarte aux macaronis cuits au four (pour servir)

Préparation

Phase 1

Chauffer l’huile dans une grande cocotte ou une autre casserole épaisse à feu moyen-vif. Ajouter l’oignon et l’ail et cuire, en remuant souvent, jusqu’à ce qu’ils soient ramollis et translucides, environ 1 minute. Ajouter les oignons verts, la coriandre et le thym et cuire 1 minute en remuant.

Phase 2

Incorporer le chou vert et les épinards juste pour flétrir légèrement, et ensuite ajouter le gombo, le piment haché, la courge, le lait de coco et 1 c. poivre; Assaisonnez avec du sel. Remuez bien, et ensuite placez le piment entier dessus. Réduire le feu à moyen-doux, couvrir la casserole et laisser mijoter jusqu’à ce que la courge soit tendre et que les légumes verts soient flétris et ramollis, 40 à 45 minutes.

Phase 3

Retirez et jetez le piment entier (il doit être ratatiné mais forcément intact). À l’aide pour l’un mélangeur à immersion, réduire en purée Callaloo jusqu’à consistance lisse. (Si vous n’avez pas de mélangeur à immersion, mélangez par lots dans un mélangeur ordinaire). Le Callaloo doit être épais et visqueux. Goûtez et assaisonnez avec plus de sel et de poivre si nécessaire. Servir avec du riz ou une tarte aux macaronis au four.

.